06 13 32 04 91

Dernière lame de fond plutonienne de l’ère des poissons (Cycle Pluton-Neptune de1890 à 2380)

Au début du XXème siècle, en même temps que la théorie de la relativité et divers nouveaux concepts annonce une perception de notre environnement totalement nouvelle, le monde occidental reconsidère son approche philosophico-religieuse de la Vie. En 1905, les Eglises sont séparées de l’Etat.
Depuis cette fin du pouvoir clérical, allons-nous vers une nouvelle forme de religion, une nouvelle philosophie de vie ? Et ce à l’échelle mondiale ?
Assurément, nous en sommes encore loin. L’heure est plus à la dispersion qu’à l’unification. Nous assistons à un paradoxe : il n’y a jamais eu autant d’associations, de fédérations, d’organismes humanitaires et, dans le même temps, d’expansion des idéaux nationalistes et communautaires montant une volonté de replis sur soi-même.

Notre monde de technologie très avancée s’est séparé de valeurs essentielles.
Il faut reconnaître, à notre décharge, que celles-ci étaient souvent bien mal abordées ou présentées.
Outre l’incidence de l’ère proprement dite, les valeurs spirituelles sont généralement le fait de Neptune et de Pluton, il semblerait également que la position de la Grande Ourse, ainsi que celle des Pléiades et de l’étoile Sirius (l’étoile la plus brillante dans notre ciel) revêtent une grande importance. Mais afin de ne pas trop nous submerger de paramètres divers, nous nous bornons à analyser les influences planétaires.

Pluton parcourt les douze signes du zodiaque en 248 ans, et Neptune en 165 ans. La conjonction Pluton-Neptune se reproduit environ tous les 490 ans. La dernière conjonction exacte s’est produite en août 1891, à 8°37 des Gémeaux.
Précédemment, elle s’était produite à 3°44 des Gémeaux, en juin 1398; et encore avant, à 28°35 du Taureau, en mai 905 de notre calendrier.

En 1398, cette conjonction tombe au beau milieu de la guerre de cent ans.
Les campagnes sont dévastées, les colères paysannes grondent et les caisses des Etats sont pour le moins défaillantes. Le schisme entre l’Eglise Clémentine installée à Avignon et l’Eglise Urbaniste fixée à Rome est consommé. Et il faudra attendre l’élection de Martin V, en 1417, pour que la réunification se fasse.
Parallèlement, les conciles continuent à aligner le monde chrétien sur le monde politique et économique.
Les Templiers ont été supprimés pour cause de grande fortune et non pour un leurre hérétique. En 1314, Philippe le Bel, alors Roi de France, et Clément V, Pape brillant par sa lâcheté, envoient les derniers survivants de l’Ordre du Temple au bûcher. Jacques de Molay meurt pour avoir dépassé en fortune le Roi de France.

Plus tard, bien plus tard, Mazarin, prélat et homme d’État français, sera la troisième fortune de France, toutes époques confondues…

Dans un élan de ferveur catholique, la Papauté vivra au rythme de la Sainte Inquisition (oeuvre d’Innocent III, en 1199) pendant environ deux cent ans.
Autrement dit, la folie régnera jusqu’au moment de la conjonction de 1395. A ce moment-là, les fondements des enseignements du Christ seront, depuis longtemps déjà, oubliés.
La multiplication de sordides conciles, sous l’impulsion Pluton-Neptune, préfigure l’échec total et incontournable du Catholicisme sans sa quête d’amour universel.
Notre ère des Poissons débuta en 223 après J.C. Si bien qu’en 1398 nous avions traversé un peu moins de 1200 ans. Chaque ère dure environ 2145 ans. Nous étions donc approximativement à mi-chemin de notre ère.
En astrologie, le mi-chemin du cercle s’appelle une opposition. De sorte que nous étions, en 1398, dans le rayon d’action d’une opposition. Ce qui peut expliquer les troubles et heurts de cette époque.

Dans le cycle Pluton-Neptune (conjonction de 1891, à 8°37 des Gémeaux) qui nous concerne, les degrés sensibles sont :
sextile de 8°37 des Gémeaux = 8°37 Lion
carré = 8°37 Vierge
trigone = 8°37 Balance
opposition = 8°37 Sagittaire
trigone = 8°37 Verseau
carré = 8°37 Poissons
sextile = 8°37 Bélier

En 1992, nous avons traversé une phase positive. Les deux planètes sont réunis par un sextile harmonique qui annonce une montée de la spiritualité.
Certes, cette observation est favorable. Mais ce cycle n’est pas le seul à influencer notre monde. Saturne carré à Pluton et Uranus conjoint à Neptune ont provoqué les guerres du golfe et sont à l’origine de tous les bouleversements qui s’ensuivirent.

En outre, l’action conjuguée de Pluton et d’Uranus a été modifiée par un évènement astronomique d’importance : Pluton est passé au point le plus proche de son orbite autour du soleil. Il était à son périhélie. Ce passage coïncida avec sa présence dans le signe du Scorpion. Pluton est entré dans ce signe en 1984 et il en est sorti en 1996. C’est pourquoi, vu de la Terre, il a semblé traverser ce signe très rapidement, en 12 ans, alors qu’il reste habituellement près de 22 ans dans chaque signe.
De ce fait, Pluton a précipité les évènements terrestres. Son influence a été plus pressente; et ce qui devait se produire en vingt ou trente ans s’est produit en dix à douze ans.

La mutation vers l’ère du Verseau a commencée. Une nouvelle religion naîtra peut-être. Et celle-ci, pour être crédible et saine, devra d’abord réconcilier tout le monde. Dans l’état actuel des choses, ce genre d’entreprise semble utopique ou pour le moins mal-aisée. A moins que cette religion ne soit celle de la nanotechnologie,,,

Les symboles mystiques de l’ère du Verseau seront de deux types :
1) Le déluge (peut-être nos descendants mettront-ils en évidence l’existence de l’Atlantide),
2) Le vase contenant la connaissance que versait Ganymède (le Verseau mythologique) dans la coupe des Dieux, aux banquets de l’Olympe.

Ce dernier symbole est très spirituel. Cette connaissance sera à l’oeuvre dans le développement des technologies exploitant l’énergie solaire, l’utilisation des énergies propres à certaines particules, le développement et l’utilisation étendue du
magnétisme humain, le création d’une nouvelle doctrine philosophico-religieuse, d’un nouveau mode de vie économique et d’échanges, la fraternité universelle. Des nouvelles connaissances seront acquises grâce à l’exploration spatiale. Et peut-être qu’une nouvelle mentalité germera dans les esprits, résultant d’un inter-échange entre la Terre et d’autres
entités du cosmos, ou tout simplement en modifiant radicalement notre vision du monde. La relation entre toutes choses d’une part, et l’impermanence de ces mêmes choses d’autre part, vont devenir les deux piliers de la connaissance humaine.

Concernant le premier symbole, celui-ci est à double face. Il implique des découvertes matérielles suite à un nettoyage. Mais il signifie aussi que nous serons tous touchés par ce nettoyage. Et il est à souhaiter que ce soit celui de la connaissance et de la sagesse. Dans une vision plus apocalyptique, nous devons aussi garder à l’esprit l’expression déluge de feu se référant à l’arme atomique.

× Comment puis-je vous aider ?