Les Aspects

LES ASPECTS

Il existe plusieurs aspects interplanétaires.
Les aspects sont des angles significatifs entre deux planètes sur le zodiaque, que l’on trace sur la carte du ciel, en bleu pour les aspects positifs, et en rouge pour les aspects négatifs.

La Conjonction est un aspect neutre qui d’un arc d’angle nul (zéro degré ) entre deux planètes. Sa nature dépend des planètes qui composent l’aspect. Il en va de même pour le Quinconce (150°).

Les aspects dits “bons” sont:

  • le Trigone 120° , le Sextile 60° , pour les aspects majeurs
  • le Semi-sextile 30° , qui est un aspect mineur.
  • le Quintile et le Bi-Quintile, qui font respectivement 72° et 144° .

Les aspects dits “mauvais” sont :

  • l’Opposition 180° et le Carré ou quadrature 90° , pour les aspects majeurs
  • le Semi-Carré 45° , Sesqui-Carré 135° , pour les aspects mineurs

Le fait que les aspects soient qualifiés de bons ou mauvais n’est pas à prendre au pied de la lettre. En fait, la nature de l’aspect ne peut pas vraiment altérer l’effet des planètes. Le carré, en réalité, présente à peu près le même effet que le trigone. Il n’est pas question là, de positivité ou de négativité, mais plutôt de quantité d’énergie.

Considérons simplement que le carré est plus puissant que le trigone. Il aura donc tendance à rendre excessives les énergies émises par les planètes. Ces aspects ne sont presque jamais exacts et il faut leur donner un intervalle au sein duquel ils sont possibles.

Pour la conjonction, nous estimons qu’il y a aspect entre deux planètes lorsqu’elles sont à moins de 8° l’une de l’autre.

Pour le trigone, l’opposition et le carré, nous considérons cet intervalle, cet orbe, comme tant égal à plus ou moins 8°. Le sextile peut être pris en compte à plus ou moins 4° et les aspects mineurs sont pris en compte à plus ou moins 2. Il est noter que, dans la pratique, tous ces aspects, lorsqu’ils mettent en cause l’un des luminaires ( Lune ou Soleil ) , sont valables avec un degré d’orbe en plus.

Les conjonctions sont plus ou moins positives ou négatives en fonction des planètes mises en cause:

  • le Soleil en conjonction est toujours positif, sauf avec Saturne
  • La Lune est toujours positive, sauf avec Saturne et Mars
  • Mercure est toujours positif, sauf avec Mars
  • Vénus est toujours positive, sauf avec Saturne
  • Jupiter est toujours positif, sauf avec Mars
  • Mars est positif avec Vénus et le Soleil uniquement
  • Saturne peut être positif avec Jupiter et Mercure uniquement

Outre ces aspects de longitude entre les planètes, il existe un aspect qui s’appelle le parallèle de déclinaison. Cet aspect de parallèle se forme entre deux planètes lorsqu’elles se trouvent à un même degré de déclinaison Nord ou Sud par rapport à l’équateur. Qu’elles soient toutes les deux au Nord ou au Sud, ou qu’elles soient au Nord et au Sud l’une et l’autre.

Le parallèle de déclinaison ressemble, dans son action, une conjonction, à moindre puissance, dont l’orbe autorisé est de plus ou moins 2°.

Il existe un dernier aspect utilisé de temps en temps: l’aspect combuste ( ou brûlé ) d’une planète. C’est-à-dire qu’une planète est combuste lorsqu’elle est à moins de 3° du Soleil.

Cet aspect a pour effet d’amplifier les effets de la planète combuste. Son action devient brusque et excessive. Cet aspect se produit fréquemment avec Mercure. D’autres aspects qui peuvent être utilisés ( le quinconce 150° plus ou moins 2° d’orbe par exemple ).

Les commentaires sont clos.